Nutrition – GEMRCN

Le GEMRCN est né des constats inquiétants de la montée du surpoids et de l’obésité en France.

Aujourd’hui, la restauration collective à caractère sociale, c’est 4 milliards de repas par jour. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de l’impliquer totalement dans la lutte contre la « mal-bouffe ». Ainsi, agissant à la fois sur la qualité et la quantité des aliments, le GEMRCN devient progressivement obligatoire.

Résultat, en France, en 2012:

32 % environ des Français seraient en surpoids et 15 % environ seraient obèses.
Soit au total près d’un français sur deux concernés par le problème du poids.
Selon les chiffres de l’enquête ObEpi Roche 2012.

Les nouveaux objectifs nutritionnels :

Pour rappel, ils ont pour but d’améliorer la qualité nutritionnelle des repas, compte tenu des données nouvelles concernant la santé publique, notamment la montée inquiétante du surpoids et de l’obésité, et des priorités nutritionnelles nationales établies dans le cadre du Programme National Nutrition Santé (PNNS 3) pour les années 2011 à 2015.

Sachant par ailleurs que l’alimentation est une composante essentielle de l’état de santé, et qui doit par conséquent contribuer au bien-être et au plaisir de chacun.

A noter que ces objectifs sont basés sur les besoins nutritionnels moyens (BNM) chiffrés par l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire des Aliments, de l’environnement et du travail)

Car en résumé, leurs consommations régulières garantissent à l’organisme l’apport des minéraux, vitamines et fibres indispensables à notre bon fonctionnement. De plus, les féculents et légumineuses sont riches en glucides « complexes » (appelés également « lents »), ce qui permet de moins consommer de glucides « simples » et de lipides (facteurs de surpoids).

 

  • Diminuer la consommation de glucides « simples » ajoutés

Car un sucre « simple » est absorbé beaucoup plus rapidement qu’un sucre « complexe », en privant ainsi l’organisme d’une diffusion progressive d’ « énergie » et en favorisant plutôt des méfaits souvent mis en cause dans les pathologies nutritionnelles. Les présentes recommandations visent donc à limiter la consommation des desserts dont la teneur en glucides simples totaux dépasse 20g par portion.

  • Diminuer les apports lipidiques, et rééquilibrer la consommation d’acides gras

Responsables notamment du surpoids et des risques cardiovasculaires. Ainsi, afin de privilégier les acides gras essentiels, tels que les oméga 3 et 6, la consommation de poissons et de lipide végétal (oléagineux, colza, soja…) sera privilégiée tout en limitant les lipides d’origine animale (viandes grasses, charcuteries, pâtisseries..) ainsi que les fritures et les acides gras trans.

  • Augmenter les apports en fer

Car des apports en fer insuffisants augmentent le risque d’anémie. Le fer contenu dans les viandes, notamment rouges et riches en sang, et les poissons est nettement mieux assimilé que le fer d’origine végétale. Il est important que les personnes se soumettant à des régimes restrictifs n’excluent donc pas ces denrées.

  • Augmenter les apports calciques

Pour éviter toute fragilité osseuse.Selon le GEMRCN, les produits laitiers sont indispensables pour satisfaire les apports en calcium, il en recommande donc systématiquement un par repas (produits laitiers, fromages, desserts lactés …), en privilégiant les plus riches en calcium laitier, les moins gras et les moins sucrés.

  • Limiter la consommation de sel

Et ce pour l’ensemble des populations, que le sel soit incorporé lors de la mise en œuvre du produit ou du plat, ou ajouté (recommandation actuelle 6/8g/jour/adulte bien portant)
Remarque : le sel (Nacl) est composé de chlore et de sodium
1g de sel ≈ 0.4g de sodium ou 1g de sodium ≈ 2.5g de sel

  • Surveiller les apports de protéine en fonction des populations

Notamment en garantissant aux personnes âgées en institution 1g minimum de protéine par kg de poids corporel (après 80 ans, jusqu’à 50% sont dénutris)
En diminuant à l’inverse l’apport en protéine aux moins de 3 ans (pouvant être jusqu’à 2.5 fois supérieur aux recommandations en vigueur)

Remarque :

1/ Le pain fait partie intégrante de chaque repas. En plus du pain blanc, proposer d’autres pains plus riches en fibres, minéraux et vitamines. Mais il peut être également remplacé par des biscottes, du pain de mie ou des céréales pour adulte dans le cas des personnes ayant des problèmes de déglutition ou de mastication.

2/ La seule boisson recommandée est l’eau. L’eau du réseau public doit être à disposition des convives sans restriction de quantité, et fraîche de préférence.
Il est déconseillé de distribuer des boissons sucrées.
L’accès aux boissons alcoolisées doit être réservé aux adultes
, pour une consommation modérée.

DEMANDEZ NOTRE FASCICULE COMPLET SUR LE GEMRCN

repartition-apports

Nos partenaires

  • Lu
  • Antartic
  • Brichard
  • Sill
  • Panzani
  • Furic saupiquet
  • Haudecoeur
  • Fuchs
  • Hugo Reitzel
  • Ital passion
  • Mars foodservice
  • Charles et Alice
  • Minerve
  • Thai Kitchen
  • Gillet
  • Ancel
  • Yabon
  • Valette
  • Inter snack
  • Barilla
  • Daucy
  • IDHEA
  • Complet
  • Valade
  • Jacquot
  • Lustucru
  • Advini
  • Ferrero
  • Canderel
  • United biscuit
  • Barry
  • Gouters magiques
  • Cristaline
  • Zapetti
  • Liebig
  • Unilever
  • Jacques de france
  • Ker cadelac
  • Reine de dijon
  • Mont blanc
  • Heinz
  • Bonduelle
  • Lesieur
  • Lindt
  • Nautilus
  • Esco
  • Lune de miel
  • Vahiné
  • Risso
  • Country farm
  • Impact
  • Tipiak
  • CAP Traiteur
  • Ducros
  • Christ
  • Bardinet gastronomie
  • Alsa
  • Mars chocolat
  • Knorr
  • Baronny's
  • Chef
  • St mamet
  • Sainte lucie
  • Ebly
  • La case aux epices
  • Condifa
  • St-Michel
  • Biscuiterie de l'abbaye
  • Kreek's
  • Dipa
  • Andros
  • Soulie
  • Delos bouvard
  • Coertjens
  • Caullet
  • Segafredo
  • Puget
  • Monbana
  • Frugam
  • Raynal et Roquelaure
  • Pasquier
  • Moillard
  • Bontout
  • Le savourin
  • Alpina
  • Daufruit
  • Maitre prunille
  • Nestle
  • Miko
  • Saint louis
  • Lipton
  • Ducourtieux
  • Française de gastronomie
  • Le comptoir colonial
  • Julien mack
  • Feyel
  • Amora
  • Sagy
  • Greci
  • Soufflet
  • Gyma
  • Dole
  • Harrys
  • Kellogg's